3ème Étape – Cebreros

CEBREROS : GRENACHES DE PASSION ET... DE MONTAGNES !

Les vins de Cebreros, très populaires à Madrid et à Avila au XVIème siècle, faisaient déjà parler d'eux au XIIIe siècle. Après l'arrivée tardive du phylloxéra au début du XXème siècle et malgré le recul du territoire viticole, la reprise s'est manifestée à partir des années 70. Rapidement, la catégorie Vin de Pays (Vino de la Tierra) est apparue et, avec l'aide des nouvelles générations, en 2017, Cebreros a été reconnue appellation d'origine protégée.

Entre Avila, Madrid et les montagnes de Gredos

Au cœur de l'Espagne, l'AOP Cebreros est constituée de 35 communes de la province d'Ávila, dans la communauté autonome de Castilla y León. Un territoire caractérisé par la Sierra de Gredos, les vieilles vignes non irriguées, le Grenache Noir et l'Albillo Real comme lien commun, mais qui présente des singularités importantes en fonction de l'endroit où l'on se trouve :

La Vallée du Alto Alberche

Vignobles situés sur des sols granitiques entre 800 et 1200 mètres d'altitude et où règne un climat rude et continental.

La Vallée de l’Alberche-Pinares

Le climat méditerranéen sec et la diversité des sols (granit et schiste) définissent cette zone où prospèrent de vieilles vignes situées entre 700 et 1100 mètres d'altitude.

La Vallée du Tiétar

Vallée au climat méditerranéen et forte humidité (jusqu'à 1000 mm par an), soit près de deux fois plus que dans les deux autres régions. Les vignobles sont situés entre 500 et 800 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Un territoire grenache par excellence

La DOP Cebreros s'articule autour de deux cépages fondamentaux: d'une part, bien sûr, le Grenache Noir qui compose au moins 95 % des vins rosés et rouges (bien que la plupart des vins rouges produits soient des grenaches 100%) et l'Albillo Real, seul cépage blanc autorisé.

Les deux autres cépages rouges secondaires autorisés sont la Garnacha Tintorera (Alicante Bouschet) et le Tempranillo, mais ils ne peuvent contribuer à l'assemblage des rosés et des rouges qu'à hauteur de 5 %.

Les blancs, rosés et rouges secs de la DOP Cebreros acquièrent leur personnalité grâce à une viticulture d'altitude (certaines vignes sont situées à plus de 1 000 mètres) et aux vertus de ces cépages uniques associés à des sols principalement granitiques et acides. Les vins présentent des taux d'alcool élevés, une bonne acidité, équilibre et élégance.

Les sols sableux du socle granitique et le microclimat plus modéré que dans le reste de la Castille, confèrent aux vins de Cebreros une typicité marquée et singulière. Les cépages Grenache et Albillo sont les mieux adaptés à la région grâce au travail des vignerons. Ils produisent des vins rouges frais et minéraux et des blancs savoureux et vifs.

La passion du travail bien fait et celle du terroir caractérisent les viticulteurs des 18 caves qui composent la DOP Cebreros. Ce sont pour la plupart des projets jeunes et innovants, engagés dans la récupération des vieilles vignes et du patrimoine, qui mettent l'accent sur la qualité et l'honnêteté et remettent en valeur les près de 500 hectares de vignobles et les plus de 1000 parcelles réparties sur le territoire de l'appellation.

Entretien avec Rafael Mancebo, président de la DOP Cebreros

  • La DOP Cebreros est une terre de grenache par excellence, comment expliquez-vous cette relation particulière ?

Grenache et Cebreros sont liés depuis toujours. La DOP Cebreros est composée de 35 communes de la province d'Ávila, dans la Communauté de Castilla y León, entre les montagnes de Gredos, à 100 kilomètres de Madrid, entre les vallées de l'Alberche et du Tiétar, dans une zone où le grenache, en tant que cépage, est présent depuis très longtemps. C'est le cépage avec lequel les habitants de ces petites communes élaboraient leurs vins, ce qui nous permet de disposer de très vieilles vignes et de paysages extraordinaires.

  • Le concours Grenaches du Monde est né dans une autre grande terre de Grenache, le Roussillon. Qu'apporte au secteur cet événement itinérant spécialisé dans ce cépage ?

Il est fondamental que les Grenaches du Monde soient organisés dans différentes régions. Cette année, grâce au nouveau format proposé, nous avons l'occasion de nous présenter au monde entier afin que les consommateurs et les amateurs puissent nous découvrir. En organisant cette dégustation, les prescripteurs, distributeurs, journalistes, sommeliers, non seulement découvriront nos vins et notre terre, mais aussi ces montagnes de Gredos et les hommes et les femmes qui produisent ces vins. C'est une grande reconnaissance pour eux.

  • Cet événement se caractérise par la collaboration entre régions productrices, comment expliquez-vous cette particularité ?

En effet, nos amis du Roussillon ont eu une idée merveilleuse en permettant aux professionnels et aux passionnés de ce cépage de se réunir pendant quelques jours et de partager leurs expériences.

Pour des appellations petites comme la nôtre, très jeune puisqu'elle n'existe que depuis trois ans et demi, pour tous les habitants de ces petites communes rendus visibles grâce au concours, je pense que c'est une merveilleuse opportunité qui attirera l'attention des professionnels et des amateurs du monde entier.

  • Grâce au concours Grenaches du Monde, quelles autres régions avez-vous découvert ?

J'ai eu la chance de participer aux dernières éditions des Grenaches du Monde : j'ai visité le Roussillon, la Terra Alta, la Sardaigne... des régions uniques avec beaucoup de caractère, comme leurs vins !

Cela fait 25 ans que nous organisons de petits concours locaux autour du grenache dans les villages de la région, mais accueillir les Grenaches du Monde, c'est un atout indéniable. Nous n'aurions jamais pu imaginer que le concours fasse étape chez nous, et aussi vite ! Nous sommes très fiers d'ouvrir cette fenêtre sur le monde et sommes persuadés qu'elle nous offrira encore de merveilleux chemins à parcourir. Existe-t-il un meilleur cadre que celui des Grenaches du Monde pour présenter les vins issus de tous ces nouveaux projets de jeunes viticulteurs qui récoltent les raisins des vignes plantées par leurs ancêtres ?

Viticulteurs
Viticulteurs
330
Caves particulières
Caves particulières
17
Caves coopératives
Caves coopératives
1
Négociants
Négociants
0
Surface
Surface
460 ha
Commercialisation
Commercialisation
5420 hl

Lieu du concours

Cebreros