Étape 1 – Perpignan (Roussillon)

Le Roussillon : le terroir aux 4 grenaches

Entre mer et montagne, le Roussillon est un territoire au relief extrêmement varié avec un climat ensoleillé et chaud, propice à la culture de la vigne. Authentique amphithéâtre ouvert à l’Est sur la mer Méditerranée, il est bordé de trois massifs : les Corbières au Nord, les Pyrénées avec le Mont Canigou à l’Ouest et les Albères au Sud. Le Roussillon est riche de la diversité de ses terroirs comme en témoignent ses 14 AOC et 2 IGP.

Le Grenache occupe une place majeure dans le vignoble roussillonnais. C’est un cépage en quête de chaleur et de sécheresse qui aime les longues journées chaudes et les nuits fraîches pour atteindre lentement sa maturité ; c’est pourquoi il a donc trouvé tout naturellement une place de choix en Roussillon et c’est ici qu’il s’est le plus diversifié puisqu’on y retrouve toute la famille des grenaches. À l’origine, il s’agissait exclusivement du grenache noir, mais peu à peu les formes grises et blanches se sont développées. Il représente aujourd’hui environ 31% de la surface du vignoble. Adapté aux terroirs, on le retrouve vinifié dans les vins blancs, rouges et rosés ainsi que dans la famille des Vins Doux Naturels.

Un quatrième cépage, dérivé du grenache noir s’est installé en Roussillon, il s’agit du Lledoner Pelut. Il est relativement semblable à son cousin le grenache noir, tant au niveau de ses caractéristiques et de ses aptitudes, mais également sur un plan organoleptique.

Le grenache noir intervient aujourd’hui dans 4 AOC Vins Doux Naturels (Banyuls, Banyuls Grand Cru, Maury et Rivesaltes), 9 AOC Vins Secs (Collioure, Côtes du Roussillon, Côtes du Roussillon Villages et dénominations de communes, et Maury sec), et 2 IGP (Côtes Catalanes et Côte Vermeille). Les grenaches gris et blancs, autrefois réservés à l’élaboration des Vins Doux Naturels, apportent aujourd’hui leur typicité méditerranéenne aux vins blancs des meilleurs crus du vignoble roussillonnais.

Les Vins Doux Naturels

Le grenache est le cépage roi pour l’élaboration des Vins Doux Naturels, souvent assemblé avec le macabeu. Il entre dans la composition de toutes les AOC VDN, en dehors du Muscat de Rivesaltes. Les Vins Doux Naturels, nés au Moyen-âge et dont la découverte de leur processus d’élaboration (mutage) est attribuée à Arnaud de Villeneuve en 1285, font partie intégrante des richesses du Roussillon et constituent un patrimoine unique. Témoins d’histoire, porteurs de l’âme des vignerons, ces vins intemporels et incontournables, séduisent encore et toujours par leur élégance et leur sensualité. Les VDN blancs ambrés ont des arômes évoluant vers le miel, le café et les fruits secs ; les rouges tuilés livrent des senteurs de fruits confits et de cacao.

Les Rancios secs

Comment parler du Roussillon sans évoquer les Rancios secs. Véritables trésors du Roussillon, ces vins sont sous l’appellation IGP (Côtes Catalanes et Côte Vermeille) et bénéficient de la mention « Rancio sec ». Ils ont traversé des siècles d’histoire et constituent un témoignage de la culture viticole du Roussillon. Issus principalement du cépage grenache, ces vins sont secs car tous leurs sucres ont été transformés en alcool, et rancios parce qu’ils sont élevés en milieu oxydatif pendant plusieurs années et ont acquis tout simplement un goût et une saveur particulière : le rancio. Torréfaction, bâton de réglisse, noix, curry, noisette, fruits secs grillés, eau de vie ... sont les arômes qui caractérisent ces vins.

Entretien avec Stéphane Zanella, président du CIVR

  • Le Roussillon est une terre de grenache par excellence : comment expliquez-vous cette relation privilégiée ?

Le Roussillon a une vocation de terre d’accueil et de passage, cela se reflète dans la diversité de ses vins, de ses climats et de ses terroirs. A cela s’ajoute une large gamme de vins uniques dans leur genre comme les rancios et les vins doux naturels qui sont de véritables trésors œnologiques.

Ce qui unit nos vins, c’est leur ADN ampélographique clairement ancré en Méditerranée. Le grenache dans toutes ses couleurs nous définit, et c’est certainement pour cela que les Grenaches du Monde ont une relation particulière avec le Roussillon.

  • Le concours de Grenaches du Monde est né en Roussillon et de la main du CIVR : quelles sont ses caractéristiques ? Son attrait pour les vins qui s’y présentent ? Et ceux qui y sont primés ?

Je crois que ce concours est un reflet des valeurs du cépage. Ouverture, accueil, mélange, convivialité : tout ce qui nous manque à l’heure actuelle compte tenu du contexte sanitaire. Le grenache et son concours sont un formidable vaccin à la morosité ambiante ! Plaisanterie mis-à-part, le concours est un outil précieux qui fixe une date dans l’agenda professionnel pour mettre en avant le cépage et ses terroirs. Donner à ces vins une exposition internationale qui longtemps lui a été refusée.

  • Cet événement se caractérise par une collaboration entre régions productrices : comment expliquez-vous cette prouesse ?

Cette collaboration interrégionale est un cas unique dans le monde du vin. Encore une fois, l’événement est à l’image du cépage : c’est une table ouverte, généreuse, où chacun peut apporter sa passion, sa singularité ou sa différence.

  • Enfin, un ou des coups de cœur, vin ou région que Grenaches du Monde vous a permis de découvrir ?

La liste sera longue ! Des séducteurs rosés de Pays d’Oc, à la minéralité des vins de Cebreros, l’élégance des vins des Marches et la splendeur des Châteauneuf du Pape, sans parler de la profondeur des grenaches aragonais, l’authenticité du cannonau sarde ou de la finesse des grenaches blancs de Terra Alta, je crois que cette année nous réservera encore de belles surprises. Le grenache a tout pour lui, blanc, rosé, rouges, doux, secs, rancios, comme le Roussillon qui se positionne en fer de lance de ces vins, et accueillera cette année une des 4 dégustations décentralisées des Grenaches du Monde.

Viticulteurs
Viticulteurs
2 300
Caves particulières
Caves particulières
417
Caves coopératives
Caves coopératives
28
Négociants
Négociants
30
Surface
Surface
19 676 ha
Commercialisation
Commercialisation
622 319 hl

Lieu du concours

Perpignan (Roussillon)